association atnt-18
 

Au service de la médiation entre les technologies actuelles de la communication et les habitants des quartiers politiques de la ville du nord de Paris



​Facebook lance un nouveau dispositif de prévention du suicide

Lundi 2 Mars 2015


 
Les utilisateurs de Facebook pourront désormais signaler un comportement suicidaire grâce à une icône située sous chaque post publié par leurs amis. L'auteur de la publication recevra un message dès sa prochaine connexion :« Salut, un ami pense que tu ne vas pas très bien et nous a demandé de jeter un œil à tes posts. » Il se verra alors proposer d'engager une discussion avec un conseiller, un proche ou d'accéder à une liste de conseils.
Dans un premier temps, cette fonctionnalité a été ajoutée à la version états-unienne du réseau social ; elle devrait s'étendre progressivement à d'autres pays. Notamment parce que le rôle du réseau social dans des cas de harcèlement en ligne ou de suicide d'adolescents avait été critiqué par des associations, Facebook avait déjà mis en place en 2011 un formulaire permettant aux utilisateurs de signaler un contenu inquiétant. Formulaire qu'il n'est toutefois pas toujours évident de trouver.
UNE VOLONTÉ DE PÉDAGOGIE
Nicole Staubli et Rob Boyle, cadres de la firme californienne, ont publié, mercredi 25 février, un message sur le réseau social pour expliquer cette démarche, entreprise en partenariat avec des organisations spécialisées dans les questions de suicide, de santé mentale et de prévention.
Une volonté de pédagogie et d'accès facilité qui n'est pas sans rappeler la simplification des paramètres de confidentialité opérée par l'entreprise de Mark Zuckerberg à la fin de 2014 avec l'apparition du dinosaure bleu, une option rapide pour protéger ses publications et ses photographies sur son profil.
 
Association ATNT-18