association atnt-18
 

Au service de la médiation entre les technologies actuelles de la communication et les habitants des quartiers politiques de la ville du nord de Paris



Jeux vidéo violents : quelle attitude adopter ?

Lundi 23 Novembre 2015

L’influence des jeux de guerre et de combat sur le comportement des enfants est source d’inquiétudes pour les parents. Faut-il les interdire ? Le point sur la question.

En avril 2015, une polémique a relancé le débat. Des chercheurs grenoblois ont tenté de démontrer que les jeux comme « Call of Duty » généraient des pensées négatives chez les joueurs. Des informations inquiétantes, à prendre toutefois avec précaution.

Avec des technologies toujours plus performantes, de nouveaux jeux vidéo interdits aux moins de 18 ans sont arrivés sur le marché. S’adressant à des joueurs adultes, capables de faire la distinction entre monde virtuel et réel, ils peuvent présenter un certain danger pour les enfants.

Pour les spécialistes isérois, les jeunes seraient ainsi davantage exposés au stress après avoir joué à ce type de jeux. Mais cela ne justifie pas une attitude agressive : les enfants sont soumis à d’autres facteurs déclencheurs au quotidien, notamment à l’école, et cela ne les rend pas violents pour autant.

Une autre étude, menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford, montre que ce n'est pas la nature du jeu qui est responsable d’une hyperactivité et d’une agressivité chez les enfants, mais bien le temps passé devant un écran. En effet, les données recueillies ont révélé qu’il n’existe aucun lien entre la pratique de ce type de jeux vidéo et un comportement hostile ou une baisse des résultats scolaires.

Limiter la pratique à une heure par jour

Le facteur déclencheur serait l’exposition prolongée à des scènes de violence. Une pratique modérée, limitée à une heure par jour, serait donc inoffensive, et contribuerait même au développement de certaines capacités cognitives, telles le sens de l’observation et de l’orientation ou encore les réflexes.

Plutôt qu’interdire totalement ces jeux, renseignez-vous sur leurs contenus. Certains sont adaptés à l’âge de votre enfant, d’autres non. Référez-vous aux pictogrammes Pegi figurant sur les emballages pour vous y retrouver et orienter votre choix.

Par ailleurs, restez vigilant sur les préférences de votre enfant : pourquoi préfère-t-il ce type de jeux ? Qu’est-ce que cela cache ? Sur un tel sujet, ouvrir le dialogue est primordial.

En savoir plus
- Le site du Pan European Game Information (Pegi)
- Un dossier de l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) sur l’addiction aux jeux vidéo

source : 
http://www.caf.fr/vies-de-famille/elever-ses-enfants/education/jeux-video-violents-quelle-attitude-adopter
Association ATNT-18



Flux RSS


Inscription à la newsletter