association atnt-18
 

Au service de la médiation entre les technologies actuelles de la communication et les habitants des quartiers politiques de la ville du nord de Paris



L'AMNESIE NUMERIQUE

Jeudi 18 Août 2016

Atelier «Parents et enfants face aux dangers du numérique »


Une étude récente a montré que l'attention humaine moyenne après 16 ans a diminué, passant de 12 secondes comme elle était en 2000 à 8 secondes
L’étude suggère que 90% des personnes souffrent d'amnésie numérique. Plus de 70% ne savent pas le numéro de téléphones des enfants et 49% ne mémorisent pas le numéro de téléphone de leurs partenaires.
Par contre, ceux qui ont vécu pendant l’époque des téléphones fixes se souviennent encore aujourd'hui quelques numéros importants. 

Dr Maria Wimber, professeur de psychologie à Birmingham, croit que l'Internet change complétement la façon dont nous gérons et stockons les informations. "Nos cerveaux comptent sur l'Internet de la même manière qu’ils comptent parfois sur la mémoire d’un ami, membre de la famille ou un collègue. Nous ne voulons plus accumuler des connaissances quand nous savons qu'elles sont à portée de main », explique le spécialiste. 

La capacité d’accumuler des souvenirs personnelles dans la mémoire devient très faible quand on se résume à voir le monde à travers la lentille de la caméra d’un smartphone.
Une étude a été réalisée à l'Université Fairfield. On a demandé aux participants de visiter un musée, et à la fin, ceux qui avaient pris des photos se souvenaient moins de détails en comparaison avec ceux qui avaient simplement regardé les ouvres exposées

«Nous perdons la mémoire des événements de nos propres vies », affirme le Dr Wimber.
Nous sommes devenu très confiants qu’à travers les smartphones nous pouvons stocker des souvenirs et, de ce fait, accordons mois d’attention aux gens et aux choses qui nous entourent.
« La mémoire humaine n’est  pas la même chose avec la mémoire de l'ordinateur. En utilisant trop la dernière, nous ne faisons plus de connexions avec ce que nous savons, ce que nous ressentons et nous n’accumulons plus  des connaissances personnelles », explique Nicholas Carr, auteur de « Comment l'Internet change la façon dont nous pensons »
"Actuellement, notre pensée est devenue très superficielle. Non seulement le côté cognitif est affecté, mais aussi le côté émotionnel. Penser est fondamental pour la société, et son absence va entrainer un effet négatif sur la société à long terme », dit Carr.
Le spécialiste conseille les gens à rester aussi longtemps que possible hors ligne pour protéger les souvenirs. «Si nous passons la plupart du de temps en ligne et voyons la vie à travers la lentille de la caméra du smartphone, nous pourrions perdre de précieuses expériences de vie et cela pourrait affecter la mémoire à long terme».

Jeudi 25 août 2016 nous reprenons nos ateliers de prévention «Parents et enfants face aux dangers du numérique » avec une présentation suivie d’un débat concernant  l’amnésie numérique.
La conférence (14h30-16h30) s’inscrit dans la thématique « Les smartphones remodèlent notre cerveaux » de nos ateliers et a comme but de sensibiliser les participants sur le risque d’une véritable modification du processus cognitif que ces appareils créent chez certains enfants.
La rencontre servira aussi à la préparation d’une restitution collective en septembre sur le sujet « Une journée déconnectée » avec le témoignage des parents et des enfants invités à faire pendant les vacances l’expérience d’une déconnexion numérique totale pendant 24 heures.
ATNT-18
Lucien Crecy
07 71 66 70 79
Association ATNT-18



Flux RSS


Inscription à la newsletter