Le port du masque par les élèves pas exclu

Mardi 14 Avril 2020

 

Education.

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, invité ce soir au JT de France 2, a expliqué que le déconfinement serait «progressif et par définition évolutif». Pour définir les conditions de la reprise des élèves, il se donne deux semaines de concertation : «Les élèves ne rentreront pas au même moment selon leur âge et leur niveau social. Il faut ramener les décrocheurs. On peut avoir aussi des considérations territoriales. Le plus important est d'avoir un cadre national avec des adaptations locales. Le mois de mai et le mois de juin ne seront pas des mois normaux», dit-il.

La seule annonce de son intervention concerne le port du masque : «Nous n'excluons pas le port du masque par les élèves à ce stade». Pour le reste, le ministre se dit ouvert à des formules souples pour les enseignants à risque, mettre en place des solutions d'espacement à la cantine tout en insistant sur l'objectif social, soit: «ramener à l'école ceux qui en sont éloignés». A la question des moyens à mobiliser pour faire respecter des gestes barrières par les petits enfants, il n'a pas répondu.

source : journal "Liberation"

Association ATNT-18